Ma réflexion dans le cours de Théories avancées en communication (CMN 3509)

C’est un grand plaisir d’être de retour avec le professeur Pierre Levy, dans le cours de théories avancées en communication. Deux concepts, la linguistique et le dialogue durant les six séances de cours réalisés ont enrichi mes connaissances.

La linguistique, étude scientifique du langage, consiste à analyser le langage dans sa structure, sa signification et son contexte. En effet, c’est par le langage que les êtres humains ont la capacité d’échanger ou des communiquer des pensées par l’entremise d’un système de signes. Partant de ce fait, le langage se manifeste principalement par la langue qui regroupe des concepts grammaticaux rendus concrets à partir de la parole. La langue est un système ayant plusieurs couches qui sont : des discours, des phrases, des mots, des morphèmes et des phonèmes. De ce fait, le texte est constitué des phrases constituées d’un ensemble des mots et les mots sont constitués des morphèmes qui sont par la suite constitués des phonèmes. D’où le fait que le concept des textes est extrêmement pertinent puisque sa compréhension textuelle et contextuelle caractérise l’interprétation des textes que les individus lisent.

Cependant, le langage ne se limite pas simplement au fait de pouvoir communiquer, sinon on aurait pu dire que les animaux aussi utilisent le langage. En outre, l’habilitée linguistique permet en plus de communiquer, de dialoguer, de raconter des histoires, d’imaginer et de créer des fictions, etc. En effet, le dialogue est l’un de modes de communication le plus propre à l’être humain. Cela se présente sous forme d’un travail parceque nous tentons constamment de comprendre l’autre et le sens qu’il procure à son discours ou à ses actions puisqu’aucun de nous n’a accès à la subjectivité de l’autre. De ce fait, la réflexion et l’effort pour trouver la vérité se construisent dans le dialogue puisque le sens de réciprocité constitue son essence. Partant de ce fait, la vérité est une relation entre une proposition et un état des choses. Ainsi, dans le dialogue il y a d’abord une interprétation du sens de la proposition ensuit l’expérience de l’individu et ensuite la conclusion que la proposition décrite représente effectivement l’état de la chose.

En somme pour comprendre les pensées des individus ou leur proposition dans un dialogue, nous devons d’abor comprendre la langue dont ils font usage en tenant compte du système linguistique et contextuel.

Pour plus d’illustration, regarder mon moment sur Twitter.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s